Je ne connaissais de la Grèce que ses îles (Mykonos, Santorin, Paros, Naxos), que j’ai visitées avec délice il y a quelques années. Mehdi, lui, n’y avait jamais mis les pieds et pourtant, quand j’ai évoqué l’idée de faire un road trip en Grèce, il n’avait pas l’air franchement ravi.

Les îles grecques connaissent en effet un succès tel que lorsque vous parlez à quelqu’un d’un voyage en Grèce, il faut tout de suite préciser qu’il s’agit de la Grèce continentale, sans quoi il ou elle s’imaginera à coup sûr un long séjour de farniente sur la plage… et Mehdi n’est pas franchement un adepte du genre!

On en oublierait presque que la Grèce continentale est une destination à part entière, qui séduira les amateurs d’histoire bien sûr (on ne compte plus les sites antiques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO!), de montagne et de randonnée, de mer ou même de gastronomie!

Combien de temps pour visiter la Grèce en road trip?

Notre idée de départ était de partir 1 semaine en road trip en Grèce.

Et puis nous avons commencé à lister tous les sites que nous avions envie de visiter, et nous nous sommes vite arrangés pour rallonger de quelques jours notre périple!

Selon nous, un séjour de 2 semaines en Grèce est idéal. Comptez même 3 semaines pour ne pas avoir de regrets (nous avons dû faire quelques impasses en ne partant que 2 semaines).

Car si une grande partie des sites antiques sont concentrés dans le Péloponnèse (moitié sud de la Grèce), l’un des INCONTOURNABLES d’un voyage en Grèce (et je pèse mes mots!) est le site des Météores, situé lui plutôt au centre, voire au nord du pays.

Les Météores
Les Météores

Sachant qu’une semaine est à peine suffisante pour faire le Péloponnèse, il est difficile de tout boucler en seulement  2 semaines en Grèce en incluant un tour complet du Péloponnèse et la visite du site des Météores (un peu excentré il faut bien le dire… comptez environ 4 heures de route depuis Athènes).

Nous avons donc fait une croix sur certains sites antiques du sud du Péloponnèse pour inclure les Météores dans notre itinéraire. Et pour souffler un peu entre deux sites antiques, nous avons décidé de profiter de ce « détour » par les Météores pour visiter l’arrière-pays, crochet intéressant pour faire un peu de randonnée dans le Pélion, péninsule qu’apprécieront les amateurs de mer (ne ratez pas la plage de Milopotamos) et de montagne!

Pourquoi visiter la Grèce en road trip?

Nous n’avons pas à un seul moment envisager autre chose qu’un road trip pour visiter la Grèce.

D’abord parce que nous sommes assez adeptes du genre (avoir une voiture sur place offre une liberté de mouvement sans égal lorsque l’on voyage à l’étranger), mais aussi parce que  les sites que nous souhaitions visiter en Grèce étaient tous situés dans des villes différentes, relativement éloignés les uns des autres et dans des endroits parfois assez reculés et impossibles à rejoindre en transports en commun!

Cela étant dit, il semblerait d’après les guides que nous avons épluché que le réseau de transports en commun, et notamment de bus, est assez dense et permet de parcourir le pays sans avoir à louer son propre véhicule.

Que faut-il visiter en Grèce continentale?

Nous avons composé notre road trip en Grèce en essayant d’inclure une grande partie des incontournables du pays, mais en prenant aussi le temps de nous attarder dans des régions moins fréquentées des touristes, et qui permettent de faire une « pause » entre la visite des sites antiques.

Voici le détail de nos étapes jour par jour de notre road trip en Grèce :

Jour 1 et 2 : Athènes

Nous commençons notre périple en Grèce par Athènes, un incontournable, ne serait-ce que pour l’Acropole. La visite de l’ensemble des sites et de ses musées occupe facilement une journée.

Une deuxième journée permet de se balader dans la ville, mais inutile d’y rester plus longtemps selon nous.

Road Trip en Grèce : Athènes

>> voir notre article Visiter Athènes en 2 jours

Jour 3 : Delphes et les villages côtiers

Nous poursuivons notre périple en direction du nord de la Grèce pour la visite du site de Delphes, incontournable elle aussi, et situé à seulement 2 heures de route d’Athènes. La visite du site est assez rapide, mais peut être complétée par celle du musée.

Road Trip en Grèce : Delphes

>> voir notre article Le sanctuaire de Delphes

Nous avons ensuite profité d’être dans la région de Delphes pour aller voir la mer, et visiter quelques-uns des charmants villages côtiers que sont Galaxidi ou encore Itéa (s’il ne fallait en choisir qu’un, préférez plutôt Galaxidi).

Si la visite de ces villages n’est pas incontournable, elle permet de faire une pause bien agréable avant de reprendre la voiture.

Road Trip en Grèce : Galaxidi

>> voir notre article Galaxidi et Itéa, villages du bord de mer

Mais il est également possible de visiter le site de Delphes en une demie-journée, et de repartir directement en direction d’une prochaine étape.

Jour 4 à 6 : la Péninsule du Pélion

Loin d’être la destination phare des touristes en Grèce, nous avons particulièrement apprécié cette étape dans la Péninsule du Pélion. Une vraie bouffée d’oxygène après avoir passé deux jours dans l’air pollué de la capitale.

Les villages sont minuscules (ne vous attendez pas à beaucoup d’animation), mais on y trouve le nécessaire pour se loger et se restaurer, et les paysages sont vraiment splendides. Cette région montagneuse est idéale pour les amateurs de randonnée…

Road Trip en Grèce : Pélion

>> voir notre article Randonnée en Grèce : le Pélion, entre mer et montagne

… mais les plages sont également très belles, et nous avons profité de l’endroit pour faire une étape sur celle de Milopotamos, l’une des plus belles plages de Grèce, avant de reprendre la route en direction des Météores.

Road Trip en Grèce : Milopotamos

>> votre notre article Milopotamos, l’une des plus belles plages de Grèce

Jour 7 : Les Météores

S’il ne fallait voir qu’un seul site en Grèce, ce serait celui des Météores!

J’insiste lourdement parce que je sais qu’étant donné sa situation géographique, éloignée de tous les autres sites antiques, la tentation est grande de l’écarter des itinéraires pour se concentrer sur le Péloponnèse. Grave erreur si vous voulez mon avis!

D’autant plus que l’étape à Kalambaka (village situé au pied des Météores) n’est pas désagréable non plus. Nous y avons fait l’un de nos meilleurs repas du séjour!

Road Trip en Grèce : Météores

>> voir notre article Les Météores… à pied!

Jour 8 : Olympie

Après les Météores, nous avons prévu de rejoindre directement le Péloponnèse, où sont concentrés les principaux sites antiques. Il n’y a malheureusement pas tellement d’étape intéressante possible sur le chemin… et nous n’avons pas souhaité perdre du temps en coupant la route en deux.

Heureusement il n’est pas nécessaire de faire demi-tour et de repasser par Athènes pour rejoindre la péninsule du Péloponnèse: un pont permet d’y accéder à partir de Naupacte.

Naupacte est d’ailleurs une étape agréable sur le chemin… et si nous nous contentons d’y faire une pause déjeuner, il aurait été envisageable de prolonger un peu pour visiter la forteresse et profiter du centre-ville pas déplaisant…

Road Trip en Grèce : Naupacte

>> voir notre article Naupacte, sur la route d’Olympie

Mais nous poursuivons notre route en début d’après-midi jusqu’à Olympie, où nous arrivons en fin d’après-midi.

Si Olympie fait partie des incontournables en Grèce, nous n’avons pas tellement aimé la ville même. Le site archéologique d’Olympie est intéressant, son musée aussi, et le musée des Jeux Olympiques peut être un complément agréable, mais il faut s’arrêter là et repartir dans la foulée.

Road Trip en Grèce : Olympie

>> voir notre article Visite d’Olympie, son site, son musée

Jour 9 : Les gorges de Loussios

Après Olympie, deux options sont possibles : pousser jusqu’au sud du Péloponnèse pour visiter les sites de Kalamata, Mystras, Sparte ou encore Kastanista.

Ou bien, comme nous, traverser d’Ouest en Est pour rejoindre les sites antiques autour de Nauplie (Mycènes et Epidaure notamment).

Pour couper le trajet, nous décidons de faire une étape d’une nuit à Dimitsana, point de départ idéal pour une randonnée dans les magnifiques Gorges de Loussios.

Road Trip en Grèce : Les Gorges de Loussios

>> voir notre article Gorges de Loussios : randonnée et monastères

Jour 10 à 13 : Nauplie, Épidaure, Mycènes

Pour la fin de notre périple, nous avons décidé de nous baser 3 nuits au même endroit (changer tous les soirs de ville, ça use un peu à force). Nous nous arrêtons à Nauplie, d’où il est facile de rayonner pour aller visiter les principaux sites antiques du secteur, tous situés à moins d’1h de voiture.

Par ailleurs, la ville de Nauplie, relativement important, est une étape très appréciable. Son centre-ville est très commerçant, animé, et le port de plaisance fort agréable en soirée. Et puis la ville en elle-même est intéressante puisque l’on peut y visiter le Fort de Palamède, ou bien profiter de la plage qui est accessible à pied depuis le centre-ville.

Road Trip en Grèce : Nauplie

>> voir notre article Nauplie, la ville, le port de plaisance

De Nauplie, nous visiterons le Théâtre d’Epidaure, le site de Mycènes et reviendront bredouille d’une tentative pour visiter celui de Corinthe (attention aux horaires hors saison en Grèce!).

Road Trip en Grèce : Epidaure

>> voir nos articles Le Théâtre d’Épidaure et Mycènes et le Trésor d’Atrée

Jour 14 : Athènes

De Nauplie, nous ne sommes plus très loin d’Athènes, mais passons tout de même notre dernière nuit sur place pour reprendre l’avion tôt le lendemain matin.

Où dormir en Grèce?

Nous avions réservé tous nos hébergements en Grèce avant de partir.

Cela nous a permis d’être plus tranquilles une fois sur place. Cela étant dit, en partant hors saison (nous sommes partis au mois de mai), il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance.

D’une façon générale, nous avons trouvé que les hébergements en Grèce offraient très bon rapport qualité / prix. Nous avons payé en moyenne 50€ / nuit pour des hôtels ou chambres d’hôtes de 2* à 3* tout à fait confortables.

Il n’y a qu’à Athènes que nous avons été déçus par les hôtels du centre-ville que nous avons trouvé chers et médiocres. Partout ailleurs, nous avons privilégié les chambres d’hôtes, et avons été très bien accueillis par les propriétaires des lieux.

Voici la liste des hébergements que nous avions retenus pour nos étapes en Grèce :

  •  Athènes (2 nuits) : Jason Inn (environ 65€/nuit)
  • ♥ Chrisso (1 nuit), dans les environs de Delphes : Chrisso (environ 50€/nuit)
  • ♥ Vizitsa (2 nuits), dans le Pélion : Hotel Stoikos (environ 60€/nuit)
  • Kalampaka (2 nuits), au pied des Météores : Alsos House (environ 50€/nuit)
  • Olympie (1 nuit) : Hotel Neda (environ 65€/nuit)
  • ♥ Dimitsana (1 nuit) : Guesthouse Kazakou (environ 50€/nuit)
  • ♥ Nauplie (3 nuits) : Filyra Pension (environ 45€/nuit)
  • Athènes (1 nuit) : Cecil Hotel (environ 70€/nuit)

♥ Les établissements que nous recommandons

Quand visiter la Grèce?

Pas évident de trouver la période idéale pour partir en Grèce. L’hiver n’est pas tellement propice aux visites, car la plupart des sites touristiques ferment leurs portes très tôt (14h ou 15h!). Difficile à concilier avec un roadtrip comme nous l’imaginions…

Mais dès les beaux jours, il peut faire très chaud en Grèce, et la visite des sites, peu ombragés pour la plupart, peut s’avérer éprouvante et gâcher un peu le plaisir. Si possible, il vaut mieux éviter les mois d’été. Surtout si, comme nous, vous choisissez de visiter la Grèce en road trip… ou au moins assurez-vous d’avoir la clim! 😉

L’idéal est donc de visiter la Grèce au printemps ou en automne.

Nous avons choisi de faire notre road trip en Grèce début mai, ce qui est en théorie l’une des meilleures périodes. Pas de chance, nous avons eu des températures presque caniculaires (surtout en fin de séjour), si bien que nous avons dû revoir notre rythme quotidien (déjeuner tardif, sieste à l’ombre en début d’après-midi et visite des sites en fin d’après-midi).

Bon à savoir : En moyenne et/ou haute saison, certains sites ferment leurs portes assez tard (19h voire 20h), ce qui permet d’une part d’éviter les cars de touristes et d’autre part de visiter les sites aux heures les moins chaudes de la journée…

Quel budget pour un road trip en Grèce?

La Grèce est relativement bon marché.

Pour l’hébergement, comptez environ 50€ par nuit (en moyenne saison) pour des hébergements au confort standard.

Pour les repas, tout dépend de ce que vous voulez manger, mais en faisant des repas « à la grecque » composés de plusieurs petits plats à partager, nous nous en sommes sortis pour environ 10€ à 15€ par personne et par repas (certes, en étant raisonnables et sans vin), dans des lieux pourtant touristiques.

Un repas en Grèce
Pour vous faire une idée des portions en Grèce…

Notre record : un repas à 10,10€ pour deux en plein centre touristique de Nauplie!

Road Trip en Grèce : Budget

En revanche, l’essence est assez chère : à prendre en compte si, comme nous, vous prévoyez de faire un certain nombre de kilomètres!

Je conclurai cet article en répétant une dernière fois que la Grèce est un pays magnifique, abordable, et qui peut convenir à tous types de vacances : culturelles, sportives, ou même farniente. Et pour ne rien gâcher, on y mange très bien!

Alors n’hésitez plus! 🙂